Éditions des femmes - Antoinette Fouque

Éditions des femmes - antoinette fouque

Enseignement et psychanalyse : lesactes militants d'Antoinette Fouque

Antoinette Fouque (Desfemmes) s'est lancée dans l'enseignement après ses études supérieures en Lettres. Elle oeuvre avec deux maisons d'édition en plus de l'enseignement. Avec son directeur de thèse Roland Barthes, Antoinette Fouque obtient un DEA. L'étudiante côtoie Monique Wittig, écrivaine féministe pendant cette période. Elle est la créatrice du groupe Psychanalyse et Politique, à l’origine du Mouvement de libération des femmes.

Une société d'édition pour la littérature féminine

A force de côtoyer les milieux intellectuels,, Antoinette Fouque s'aperçoit combien les femmes occupent une place mineure dans le monde du livre. Lieux de rencontres où les revues et journaux demeurent à la disposition des visiteurs, les librairies montées par l'écrivaine sont ouvertes jusqu'à minuit. Les lecteurs ont pu connaître de nombreuses écrivaines grâce à la société d’édition d’Antoinette Fouque, qui totalise des centaines d'ouvrages consacrés à la pensée des femmes.

En 1989, lorsqu'elle revient des USA, Antoinette Fouque lance l'Alliance des femmes pour la démocratie. Au début de la décennie 80, la grande militante part pour les Etats-Unis et se met en retrait du MLF. Le mouvement est alors en proie à des luttes internes et a de moins en moins d'activistes. Antoinette Fouque et les autres militantes choisissent de déclarer le MLF comme une association, à la fin des années soixante-dix.

Antoinette Fouque, de la cité phocéenne à la capitale

Elle passe une enfance tranquille dans un quartier défavorisé de Marseille. Antoinette Fouque prend consience des difficultés qu’une femme rencontre lorsqu’elle assume ses mission de mère et d’épouse tout en ayant un métier quand elle est maman en 1964. C'est à Marseille qu'Antoinette Fouque est née

Antoinette Fouque s’engage avec Aung San Suu Kyi face à au régime militaire au Myanmar. Antoinette Fouque lance le Club Parité 2000 et l’Observatoire de la Misogynie. Elle s’éteint le 20 février 2014. Elle avait auparavant reçu les plus prestigieuses distinctions françaises.

L'engagement politique d'Antoinette Fouque, l'AFD

L’Alliance des Femmes pour la Démocratie combat pour endiguer la montée des extrémismes. Il faut savoir qu'à l'heure actuelle, les droits des femmes sont encore menacés. La vice-présidence de la commission des droits de la femme revient à Antoinette Fouque au parlement de Strasbourg. La militante s'engage sur la liste des radicaux de gauche pour le scrutin européen de 1994. Elle siège à Strasbourg entre 1994 et 1999. Antoinette Fouque crée l’Alliance des Femmes pour la Démocratie à l'occasion des 200 ans de la révolution française.