L'avènement d'internet a totalement redistribué les cartes dans l'univers médiatique.

Antoinette Fouque - Site Presse


Antoinette Fouque - Site Presse

La féminologie, Antoinette Fouque la détaille dans trois ouvrages publiés entre la fin des années 80 et le début des années 2010. Bien sûr, Antoinette Fouque a écrit dans divers livres collectifs et pris part à de nombreux entretiens. "Le dictionnaire universel des créatrices" est édité en 2013, il met en lumière 40 siècles de création des femmes sur toute la planète.

Une militante du droit des femmes

C'est elle qui lance le MLF avec l'appui de différentes militantes. Le droit des femmes fut le grand combat de la vie d'Antoinette Fouque. Le Mouvement de libération des femmes fut fondé à l'INPI afin de prévenir toute récupération.

Antoinette Fouque, Jacques Lacan et Luce Irigaray

Son directeur de thèse n'est autre que le critique Roland Barthes. Antoinette Fouque prépare un DEA. A cette époque, l'étudiante côtoie l’écrivaine Monique Wittig. Le saviez-vous ? C’est elle qui a lancé le groupe nommé Psychanalyse et Politique, courant fondateur du mouvement MLF. En plus de sa mission d'enseignement, Antoinette Fouque oeuvre avec deux sociétés d'édition.

Antoinette Fouque défend les femmes en luttes partout dans le monde

Antoinette Fouque a participé à toutes les causes féministes. Pour la militante, l'épouse du soldat inconnu est encore plus inconnue que lui. Elle le clame lors d'une manifestation du MLF sous l'Arc de Triomphe. Antoinette Fouque s'engage aux côtés de femmes en luttes dans le monde comme la Birmane Aung San Suu Kyi et la Catalane Eva Forest.

L’Alliance des Femmes pour la Démocratie créée par Antoinette Fouque est plus que jamais active et se positionne à gauche de l'échiquier politique. L’Alliance des Femmes pour la Démocratie se bat pour l'égalité hommes-femmes. L’Alliance des Femmes pour la Démocratie est une structure créée par la militante au moment du bicentenaire de la déclaration des droits de l’homme. Antoinette Fouque siège au parlement de Strasbourg pendant 5 années, après avoir fait campagne sur la liste MRG.